Nicedays
Accueil du site > Solfège > 7. Les altérations

7. Les altérations

Vous vous demandez surement, si les touches blanches du piano correspondent au 7 notes vues précedemment, à quoi peuvent bien correspondre les touches noires ?

Tons et demi-tons

En fait, l’écart entre les sept notes que nous avons vues n’est pas toujours le même.

L’intervalle entre un Do et le Do qui se situe juste au dessus de lui est appelé une Octave (Do Ré Mi Fa Sol La Si Do). L’octave est une mesure fixe de la différence de hauteur entre le premier Do et le second.

Une octave est décomposé en 12 demi tons. Ces demis tons sont l’unité de hauteur de note la plus petite utilisé dans la musique occidentale. L’écart entre les notes peut être d’un ton ou d’un demi-ton.

Pour connaitre l’écart entre ces notes, il suffit de regarder un piano. Si on part du Do, et que l’on remonte, en prenant à la fois les touches blanches et les noires, la hauteur du son joué montera d’un demi-ton à chaque touche. On en déduit donc que l’écart entre Do et Ré est d’un ton, alors que l’écart etre mi et fa, par exemple, est d’un demi-ton, car il n’y a pas de touche noires entre ces deux notes.

Les écarts d’un ton sont : Do et Ré, Ré et Mi, Fa et Sol, Sol et Si.

Les écarts d’un demi ton sont : Mi et Fa, Si et Do.

Notation

Une altération est un symbole qui monte ou baisse la hauteur d’une note. Elle se place devant la note qu’elle modifie, mais lorsqu’on la lit, elle est ajoutée après le nom de la note. Ainsi, on dit un Fa dièse pour un fa altéré.

Altération effet
dièse élève la note d’un demi-ton
bémol baisse la note d’un demi-ton
double dièse élève la note d’un ton
double bémol baisse la note d’un ton
bécarre annule une altération

Le bécarre indique parfois qu’il n’y a pas d’altération, sans en annuler une, lorque cela facilite la lecture de la partition.

Voici les représentations de ces altérations sur une portée. Dans l’ordre :

Sol dièse, La bémol, Si double dièse, Do double bémol, Ré bécarre

Altération essentielles

Les altérations essentielles (appelées aussi altérations constitutives) sont placées en début de portée, près de la clef. Elles indiquent les notes altérées sur l’ensemble de la portée.

Sur cette portée, on voit deux dièses, un sur l’interligne correspondant à la note Do, l’autre sur la ligne du Fa. Tout les Do et les Fa de cette portée seront en fait des Do dièse et des Fa dièse, y comprit ceux placés sur la première ligne supplémentaire du bas pour le Do, et pour le Fa placé sur la première interligne. Pour obtenir un Do ou un Fa normal, il faudra leur adjoindre un bécarre.

Altérations accidentelles

Une altération qui n’a pas été annoncée dans l’armure est dite accidentelle. Elle est valable pour toutes les notes de même hauteur présentes jusqu’à la fin de la mesure.

Sol, Sol dièse, Sol dièse, Sol, Sol dièse, La, La dièse, Sol dièse, ...

Enharmonie

On voit avec ce système d’altération qu’il est possible de donner plusieurs noms à une même hauteur de son. Si le Do dièse vaut un demi-ton de plus que le Do, que le Ré bémol vaut un demi-ton de moins que le Ré, et que le Do et le Ré sont séparés d’un ton, alors il est logique de penser que le Do dièse et le Ré bémol ne sont qu’une seule et même note. On dit que ces deux notes sont enharmoniques.

Demi-tons chromatiques et diatoniques

Il existe deux sortes de demi-tons : Les demi-tons chromatiques et les demis-tons diatoniques.

Les demi-tons diatoniques sont entre deux notes de noms différents.

Les demi-tons qui séparent le Mi du Fa et le Si du Do sont aussi des demi-tons diatoniques, mais on les appele également demi-tons naturels.

Un demi-ton chromatique sépare deux notes de même nom. Il comporte toujours une note altérée (ou deux, en cas de présence d’un bécarre).

Un ton est constitué d’un demi-ton diatonique et d’un demi-ton chromatique.

Lorsque plusieurs notes successives sur une portée sont séparées par des demi-tons, on parle alors de mouvement chromatique.

14 Messages de forum

  • Les altérations 19 janvier 2006 14:24

    Bjr !Je voulais savoir si l’enharmonie de fa b et donc de mi # était bien mi bécard ? Et de même pour do b et si # qui sont un si bécard ???

  • Les altérations 21 février 2006 23:44, par frekky1

    bonjour. fab n’est pas égale à mi#, vu qu’il n’y a que 1/2 ton entre mi et fa.

    L’enharmonie de fab est mi bécarre, et l’enharmonie de mi# est fa bécarre.

    C’est la même chose pour dob et si# qui ne sont pas égale vu qu’il y a 1/2 ton entre si et do. Donc l’enharmonie de dob est si , et si# c’est do

  • Les altérations 27 février 2006 17:15

    merci ! Honte à moi lol

  • Les altérations 1er juin 2006 17:03, par Lola

    Comment savoir si un morceau est en FaM ou en Rém par exemple ? Merci d’avnace

  • Les altérations 5 septembre 2006 20:30, par marcotahiti

    le fa bémol est aussi un mi naturel et le do bémol est aussi un si naturel ou becarre.

  • Les altérations 22 septembre 2006 12:17, par Philippe B

    Pour savoir si avec on est en tonalité Fa majeur ou Ré mineur. il peut y avoir plusieurs manières de repérer : la première consiste à regarder la dernière mesure (dernière note) s’il y a un ré ou un accord (ré fa la), on est en ré mineur ou bien s’il y a un fa ou un accord (fa la do)on est en fa majeur. Autre moyen de repérer : si dans le morceau on trouve l’intervention d’un Do# (on est en ré mineur). Regarder également si l’accord de 7ème de dominante utilisée dans le morceau et LA7 (La Do# Mi Sol) ou DO7 (Do Mi Sol Sib) dans le premier cas on est en tonalité Ré mineur, dans le deuxième cas en tonalité Fa majeur. Il doit y avoir d’autres moyens de repérer ça... ceci représente deux pistes mais il y a toujours les exceptions qui confirment la règle

  • Les altérations 29 janvier 2007 19:19, par Clémy56

    voila je t’ai laissée l’adresse d’un site ou normalement tu devrais trouver réponse à toutes tes questions ! Gros Bizoux^^ Clémence

    Voir en ligne : http://www.cefedem-rhonealpes.org/d...

  • Les altérations 29 janvier 2007 19:22, par Clémy56

    Oups j’ai oubliée de te laisser le site !!! Le voila :

    http://www.cefedem-rhonealpes.org/d...

    Bonne lecture et réponds moi sur mon mail stp comme sa on poura parler de sa ensemble si t’as envie ! (j’ai 13 ans !) clemence.poitevin@neuf.fr

    Bizoux^^

  • Les altérations 5 juin 2007 15:09, par Batin

    Beaucoup plus facile à comprendre pour un débutant. Merci professeur !

  • Les altérations 24 août 2007 22:22, par Pickboy

    je crois que vous avez oublié ds l’article l’écart de ton entre le G et le A qui est de 1 ton et le A et le B qui est de 1/2 ton voila.

    musicalement votre.

  • dans la sonate opus 27 (clair de lune) de L van b, il y a parfois un signe devant certaines notes qui ressemble à un X dont chaque pointe est teminée par une petite pointe de lance ; quelqu’un peut me dire ce que veut dire ce signe ?

  • salut est ce qu’il ne s’aigirait pas d’un double dièse par hasard ?? adresse internet floriannave@hotmail.fr

  • Les altérations 24 janvier 2008 19:34

    tu regarde a la fin du morceau tu dois trouver une altération sur la sensible de ta gamme au niveau de la basse si tu ne la trouve pas tu es en majeure sinn tu est en mineur biz

  • Les altérations 24 janvier 2008 19:37

    oui car l’altération entre mi fa et si do est de 1/2 ton or le diese ou le bemol augmente ou diminue la note de 1/2 ton donc si tu as un si diese tu aura un do pour son enharmonie !! biz floriannave@hotmail.fr

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0